Chercher une croisière
Frais de dossier
GRATUIT

Des prix bas
GARANTIS

Des promotions
EXCLUSIVES

Assurance
ANNULATION

Paiement sécurisé
EN 4 FOIS

A votre écoute
7jours/7jours

Découverte de la faune arctique lors d'une croisière d'expéditions

Au confins des terres arctiques, dans les contrées glaciales et désertiques au-dessus du cercle polaire arctique, les croisiéristes les plus aventureux auront la chance unique de profiter non seulement de paysages magnifiques et spectaculaires - fjords profonds et escarpés, icebergs majestueux, sommets enneigés caressés par le soleil de minuit, spectacle envoûtant des aurores boréales… - mais également de découvrir une faune endémique captivante. À ce titre, nous pouvons dire que les croisières arctiques s’apparentent à un « réel safari sur glaces » avec des rencontres très attendues avec le mythique ours polaire malheureusement en voie d'extinction ou encore les majestueux morses sur leurs banquises. L’émotion qui naît de ses rencontres et tout aussi vive et inoubliables que celles que peut procurer la rencontre avec un fauve ou un rhinocéros dans leur habitats naturels ors d’un safari dans la savane africaine.

Les animaux vivant dans les conditions météorologiques extrêmes de l’Arctique, tels que les ours polaires, les bœufs musqués ou les rennes, ont pu le faire en développant des caractéristiques propres et uniques à ces régions inhospitalières de telle sorte qu’on ne les retrouve pour la plupart seulement dans ces terres et nulle part ailleurs sur le globe. La meilleure façon (et parfois la seule) de partir à leur rencontre est d’embarquer à bord d’un navire de croisière d’expédition.

C’est ce que vous pourrez faire par exemple en vous offrant une croisière avec la compagnie Quark Expeditions « Introduction au Spitzberg : Safari Ours Polaires ». Une croisière de 8 jours au départ Longyearbyen, une petite ville côtière située sur l'île de Spitzberg, dans l'archipel norvégien du Svalbard. Grâce à des experts des expéditions polaires à bord vous pourrez pleinement profiter des meilleurs endroits pour apercevoir cette faune arctique incroyable.

Nous avons sélectionné 9 espèces arctiques incontournables qui rendront votre expérience de croisière inoubliable et magique :

1 Le Renard polaire

Le Renard arctique ou Renard isatis, appartenant à la famille des canidés, est un prédateur de petite taille très difficile à repérer à l’état sauvage. Expert du camouflage avec son manteau blanc en hiver, il peut résister à des températures de -50° C ! Il se nourrit à peu près de tout pour survivre, rongeurs, oiseaux, œufs et n’hésitent pas à devenir charognard en se ruant sur les restes de phoques tués pour des ours polaires.

Où les voir ? Durant vos croisières d’expéditions à Svalbard, au Groenland, en Islande, au Canada Arctique et en Russie.

2 Le Macareux moine

Cette espèce d’oiseau marin est également surnommée « le perroquet de mer ». De taille moyenne avec un corps trapu et un bec si caractéristique, c’est un oiseau attachant et adorable. Leurs colonies s’épanouissent dans de nombreuses régions de l’Atlantique nord. Son vol si particulier avec ses battements d’ailes frénétiques et sa façon d’atterrir en brisant leur vitesse avec leurs pattes en forme de palmes est un spectacle très amusant.

Où les voir ? Durant vos croisières en Islande, en Norvège (Svalbard), dans le Canada atlantique, au Groenland et dans les Îles Féroé.

3 Le Bœuf musqué

Le bœuf musqué ressemble au bison avec son imposante masse et ses cornes. Avec leur épaisse toison laineuse et leur 400 kg, les bœufs musqués font parmi des plus gros mammifères vivant dans la toundra arctique. Voyageant généralement en troupeaux, ils arrivent à résister aux températures extrêmes de l’arctique grâce à leurs longs poils recouvrant tout leur corps. Il leur faut creuser sous la neige pour atteindre les lichens et les saules qui constituent la majeure partie de leur alimentation en hiver.

Où les voir ? Durant vos croisières maritimes au Groenland, au Canada arctique et en Russie.

4 L’Ours blanc

Également appelé ours polaire, cet imposant mammifère omnivore est certainement la créature la plus emblématique de l’Arctique. Avec la fonte de la banquise, c’est une espèce de plus en plus menacée. Dans certaines régions comme en Russie, les ours généralement craintifs à l’égard des hommes n’hésitent plus à se mêler à leur environnement afin d’y dénicher leur nourriture parmi les déchets. Cela reste cependant un animal très dangereux ne vous étonnez donc pas de voir vos guides armés durant vos excursions à terre pour partir à leur rencontre dans leur habitat naturel. Saviez-vous que sous sa fourrure blanche qui lui permet de se camoufler à merveille au milieu de la banquise, l’ours blanc est en fait noir !

Où les voir ? Durant vos croisières au Svalbard, dans l'est du Groenland, dans l’Arctique canadien et en Russie.

5 Le Renne

Ce mammifère, appartenant à la famille des Cervidés, est également appelé Caribou au Canada. Il est assez lourd pouvant peser jusqu’à 250 kg pour les mâles. Le renne est la seule espèce de Cervidés pour laquelle les mâles et les femelles portent des bois. Leur paire de bois repoussent chaque année (jusqu'à deux centimètres par jour !).

Où les voir ? Durant votre croisière en Laponie, dans la région du Svalbard, au Groenland, en Islande, ainsi que dans la Russie arctique.

6 Le Phoque

Le phoque est un mammifère marin carnivore. Pour les croisiéristes en expédition an Arctique, il s’agit certainement de l’une des créatures les plus mignonnes de l’Arctique. Avec leur grand œil en amande, ce sont des animaux très curieux et joueurs. Il y a de nos jours plus de dix-huit espèces de phocidés. Celles que vous rencontrerez le plus souvent lors de votre expédition dans la mer Arctique sont le phoque annelé ou phoque marbré très répandu dans le Svalbard ; et le phoque du Groenland. Très dépendant de la banquise où il se reproduit, le phoque constitue la base de l’alimentation de l’ours polaire.

Où les voir ? Durant votre voyage en mer au Canada, dans la Russie arctique, en Islande, au Groenland et dans la région norvégienne du Svalbard.

7 Le Morse

Ce grand mammifère marin est l’unique représentant de la famille des Odobenidae. Ils sont facilement reconnaissables grâce à leurs magnifiques défenses pouvant atteindre 0,70 m de long, leurs moustaches bien fournies et leur silhouette massive. Ils peuvent ainsi peser jusqu’à 900 kg pour 3 m de long. Bien utiles comme moyen de défense face aux ours polaires ou pour attraper les palourdes au fond des océans, ils utilisent également leurs défenses pour s’agripper à la glace lorsqu’ils sortent de l’eau. Regroupé en nombres sur les plages ou la banquise dans un brouhaha assourdissant et dégageant une forte odeur, vous n’aurez aucune difficulté à les dénicher.

Où les voir ? Durant votre périple en mer dans la région du Svalbard (Norvège), au >Groenland, dans l’Arctique canadien et en Russie.

8 Les Cétacés

Vous aurez sûrement la chance d’apercevoir depuis le pont de votre navire ou durant vos excursions en mer trois espèces différentes de cétacés toute l'année dans l'Arctique : la baleine boréale ou baleine du Groenland, le magnifique béluga blanc et l’insaisissable narval (avec sa défense unique pouvant atteindre 3 m de long). N’oublions pas dans cette famille les rorquals à bosse, les orques, en été, lorsqu'ils suivent les courants froids et riches en éléments nutritifs plus au nord. Pour les dénicher au large, gardez un œil attentif sur les bulles et remous à la surface de l'océan.

Où les voir ? En pleine mer durant votre croisière en Arctique.

9 Le Guillemot de Brünnich

De la famille des alcidés, cette espèce d’oiseaux marins est commun dans tout l'Arctique. Ils ont l’habitude de nicher sur les rebords étroits des falaises le long des côtes. Vers l'âge de trois semaines, avant qu'ils ne soient pleinement capables de voler, les oisillons oiseaux se jettent de leur nid vers la mer. Cruelle sélection naturelle, alors que les plus agiles réussiront leur envol, la plupart s’écraseront sur les rochers où ils serviront de repas aux renards arctiques.

Où les voir ? Durant votre croisière dans le Svalbard, au Groenland et en Islande.